« Musiques et technologies, des avant-gardes aux dance floors » 1/3

Samedi 20 décembre
A partir de 11h
Conférence et concert : gratuit // atelier pour les enfants : 5€
Lieu : Passerelle Centre d’Art Contemporain, Brest

 

Après « True Stories about Rhythms », cycle autour de la Great Black Music américaine  la saison dernière, le Centre d’Art Contemporain Passerelle et Penn ar Jazz vous convient, cette année, à un nouveau triptyque de concerts + conférences :

« MUSIQUES ET TECHNOLOGIES, DES AVANT-GARDES AUX DANCE FLOORS »
1er volet samedi 20 décembre. 2nd et 3ème rendez-vous les samedis 7 mars et 16 mai 2015

Capture d’écran 2014-11-05 à 16.05.49

11h – CONFERENCE – Guillaume Kosmicki

On ne saurait aborder la musique occidentale du 20ème siècle sans envisager les nombreuses avancées technologiques, principalement celles touchant à l’électricité, puis à l’électronique. L’enregistrement, à la fin du 19ème siècle, est le premier pas d’une véritable révolution en marche. La première conférence portera sur les débuts de l’enregistrement, les premiers studios, les premiers instruments électriques, le microphone… de 1877 à 1945.

Le conférencier Guillaume Kosmicki est musicologue spécialiste du mouvement techno. Il est l’auteur de l’ouvrage « Musiques électroniques, des avant-gardes aux dance floors », paru chez Le mot et le reste, et qui donne son titre à ce nouveau cycle  « Passerelle vers les musiques créatives ».

Durée approx : 1h30


KKR_allongés_© Johnjohn Morin

12h45 – CONCERT – Kristoff K.Roll

Derrière ce nom, deux musiciens : Carole Rieussec et Jean-Kristoff Camps. Ils jouent et se produisent ensemble depuis 25 ans et fabriquent un « labyrinthe sonore à entrées multiples », en glissant de l’acousmatique à l’improvisation, et en passant par le théâtre d’objets sonore. Ces glissements prennent la voix, l’espace et l’objet comme axes d’écritures du son. L’ improvisation, ils s’y sont engouffrés vers 1998 via ce mouvement de l’électro-Impro, en improvisant sur dispositifs électroacoustiques, cherchant non pas à plagier l’instrument, mais à apporter le studio (et ses logiques) sur scène. Ils aiment les sons abstraits, mais aussi les sons qui émanent des quotidiens proches et lointains. Ils aiment le son pratiqué en « miniature » et en « grand format ». Ils aiment les instants de magie et de poésie, tout simplement.

le site internet de Kristoff K.ROLL


Capture d’écran 2014-11-06 à 14.38.43

14h – 17h – ATELIER KOGUMI : atelier lutherie électronique pour enfants et ados (à partir de 6 ans).

En parallèle de ces trois conférences+concerts, nous avons souhaité ouvrir des ateliers de pratique autour de la lutherie électronique à destination des enfants.
La première session aura lieu ce 20 décembre à partir de 14h au centre d’art passerelle, elle se déroulera autour de la voix, ses transformations, entre microphone et enregistrement. Voici la présentation qu’en donne Anatole Buttin de l’Atelier Kogumi, qui animera cette session :
A l’aide d’enregistreurs, de microphones et d’une machine électronique bien étrange, « La_Kobox », les enfants manipuleront le son de leur voix dans tous les sens.
Ce laboratoire de bidouillage sonore aboutira sur une présentation en fin d’atelier. 

Inscriptions auprès de Penn ar Jazz  au 02 29 00 40 01.

 

Avec le soutien de la fondation CRÉDIT AGRICOLE DU FINISTÈRE sous l’égide de la fondation de France.
Logo Fondation CA du Finistère


Pratique :
Centre d’Art Passerelle
41 rue Charles Berthelot
29200 Brest
www.cac-passerelle.com

Renseignements / réservations :
02 29 00 40 01 ou Anne à : communication@penn-ar-jazz.com