Chansons loufoques, Ève Risser

Ève Risser, artiste associée de la saison 2016/2017 de Penn ar Jazz, a travaillé avec la classe de CP/CE1 de l’école Vauban, en collaboration avec Van Hien Bui – musicien intervenant du Conservatoire, et de CE2 de l’école primaire Jean de La Fontaine de Brest.

Le fruit de ces 8 séances de travail a donné lieu a un concert le 20 juin à 18h30 à la Médiathèque des Capucins, autour d’:
– Ève Risser au piano
– Fred B Briet à la contrebasse
– Les élèves au chant et à la danse

– Avec la participation de Matthieu Cabon (enseignant) en chef de coeur.

 

5 chansons ont été crées :

Les invités

Ils s’en allaient pour déjeuner chez leurs amis aux noms jolis

Nous allons donc vous les donner tous ces étranges noms d’invités

le crochin le ver de train le rockin le cobrun

le crocomille la fourmimi la torture le crabounet

le serpeau le cloportillon le chauve-ciron et le chamaladingdong

le chalou le téléphant le chaporc le cocholat

 

Le repas

1 Salade aux yeux de grenouille

Rôti d’oreilles de loup

Comme boisson, un jus de lombric

Comme dessert, une tarte au poivre

2 Rondelles de cou de girafe

Pommes cuites sauce au malabar

En entrée pâté de lion

Cocktail de bave d’escargot

3 Couscous de crapaud râpé

Nectar de cire d’oreilles

Glaces trois poules, sorbet de fourmi

Hamster aux escargots

4 Une soupe de méduse grillée

Carottes à l’essence en g’lée

Soupe d’orteils sirop de sueur

Thé fourmi yeux en gelée

 

Le musée de l’arc-en-ciel

voir des mirages

croire aux nuages

insaisissables

 

Le chamala ding dông

il peut vous faire des trous dans les dents et aussi vous rendre content

il peut vous faire la misère-sère ou aussi vous mettre de la crème

il a souvent la dent dure-dure mais aussi avoir le cœur pur

il peut arracher vot’ casquette mais aussi partager sa galette

le chamala ding dông, dông et ding et ding et dông

 

Les zozios

Petit oiseau dingo, donne-moi ton nom

DRONGO
 ZOSTÉROPS
 BULBAL

Petit oiseau dingo, donne-moi ton nom

BÉCASSEAU
 COCORLI
 SALAVÉ DODO

Petit oiseau dingo, pourquoi as-tu une si grosse voix ?